sportsregions
Envie de participer ?

12

mai 2024

SENIORS R1

Publié il y a 1 semaine

SENIORS R1

Le dimanche 12 mai 2024, à 15h


Résultat

FC GVN 27
1
2
GRAND QUEVILLY

SENIORS R1 : FC GVN 27 - GRAND QUEVILLY : 1 - 2 ( Traoré 20')

GVN : T Sanglier - G Landre - P Hazet - M Mara - J Ilouno - B Bourhis - A Savoie - V Bairay - A Breville - A Traoré - A Fofana - K Najar - Q Donet - K Diomande. Ent : P Fréval

C'était l'effervescence au stade Tassus, plus de 500 spectateurs étaient présents pour soutenir nos joueurs pour cette rencontre, avec en cas de victoire la certitude d'être champions. D'entrée de jeu le GVN montrait ses intentions avec deux tentatives d'Adama Traoré avec une frappe de peu à côté (6') puis une percussion dans la surface qui ne trouvait personne au second poteau (8'). Après une première alerte sur un coup-franc que Thomas Sanglier boxait dans la surface (14'), Alexy Breville remisait de la tête un centre de junior Ilouno pour Ali Fofana face au but dont la reprise était détournée par le gardien au prix d'une belle envolée (16'). Toujours incisif, le GVN appuyait sa domination et trouvait la solution sur une ouverture de J Ilouno pour A Traoré dont la frappe croisée se logeait dans le petit filet opposé (20') 1-0 . Grand Quevilly réagissait en prenant plus le jeu à son compte, la défense du GVN était bien en place mais concédait plusieurs coups de pied arrêtés qui s'avéraient dangereux notamment avec l'arrivée de bourrasques de vent. Cela débutait par un corner repris de la tête juste au-dessus (26'), puis un coup-franc était repoussé difficilement dans une forêt de joueurs (30'). Sur le corner suivant la trajectoire du ballon était déviée par le permettant à l'attaquant de Grand Quevilly de le récupérer en retrait, sa frappe contrée et déviée rentrait au pied du poteau de T sanglier (36') 1-1 . Contre un vent fort, le GVN n'arrivait plus à sortir et concédait un nouveau coup-franc dangereux repris au second poteau sans conséquence (40'). Pendant la pause, un fort orage obligeait tout les spectateurs à trouver un refuge et les arbitres à attendre que cela se calme pour reprendre la partie avec une température qui avait perdu plus de dix degrés. En début de seconde période, les équipes semblaient reprendre leurs marques la pelouses synthétique étant très glissante. La première escarmouche était pour le GVN avec une frappe d'A Traoré de peu au-dessus (50'), la seconde venait de Grand Quevilly avec une frappe qui obligeait T sanglier à faire une belle parade (53'). Quelques instant plus tard un coup-franc anodin était repris de la tête victorieusement par le défenseur central Quevillais pour prendre l'avantage (58') 1-2 . Dans la foulée le GVN réagissait avec une frappe excentrée d'A Traoré qui mettait en difficulté le portier Quevillais (59'). Le GVN prenait le jeu à son compte et mettait Grand Quevilly sous pression avec une tête d'A Traoré de peu à côté (63') puis un centre tendu de Kevin Diomande qu'un défenseur déviait de peu à l'extérieur de son poteau (69').  La pression du GVN baissait d'intensité avec une tentation au jeu long que la défense de Grand Quevilly maîtrisait permettant à ses attaquants de jouer des contres, sur l'un deux l'attaquant était repris par Mory Mara dans la surface mais l'arbitre sifflait un penalty, semble-t-il généreux (84'). Après quelques arrêts de jeu, le joueur de Grand-Quevilly le frappait sur la transversale (86'), au retour du ballon le GVN effectuait une remontée de tout le terrain en plusieurs passes pour terminer par une frappe d'A Traoré qui passait au ras du poteau (87'). Quelques instant plus tard, un carton rouge réduisait l'équipe de Grand Quevilly à dix (90'). Dans les arrêts de jeu le GVN se procurait trois occasions sur une même action, cela débutait par frappe d'A Fofana détournée par le gardien, Quentin Donet récupérait le ballon et entrait dans six mètres pour adresser un centre au cordeau qui passait devant le but sans que M Mara ne puisse pousser le ballon au fond des filets, le ballon était récupérer au second poteau avec un centre en retrait où un défenseur parvenait à contrer la tentative de Kevin Diomande (94'). La chance du GVN de rester invaincu à domicile venait de passer, nos joueurs s'inclinaient dans ce match au sommet, non sans avoir tout donner. Même s'il reste une chance infime d'être Champion (en cas de défaite de Grand Quevilly contre Yvetot et une victoire du GVN contre Pavilly), la déception du GVN était forte, une déception partagée par les supporters qui ont malgré tout rendu hommage à nos joueurs.